Pour les futurs parents, la prévention de la grossesse sert à se préparer mentalement. Pour le cas de la mère en particulier, la préparation mentale pour accueillir un enfant dans son ventre est importante pour alléger ses peines. Bien avant les changements apparents du corps, la technologie permet désormais de deviner son état de grossesse. Avec un peu plus d’attention, les signes traditionnels aident aussi à se fixer par rapport à cet état.

L’absence de règle

Un retard des règles constitue un premier symptôme de grossesse. Toutefois, la différence doit être faite, car un trouble hormonal peut retarder, voire empêcher les règles d’une femme d’avoir lieu. La panique ou la surprise par rapport à un retard des règles ne fera que le retarder encore plus si jamais vous n’êtes pas enceinte. Pour différencier un simple retard de règle et une grossesse, des moyens plus sophistiqués existent désormais en pharmacie pour confirmer vos doutes. À partir du dixième jour de retard, le résultat apporté par ces inventions est fiable.

Faire la différence entre l’absence de règles et la grossesse reste compliqué pour celles qui n’ont pas un cycle régulier. Si tel est votre cas, vous devez observer les autres premiers signes de grossesse pour vous en assurer. Justement, il existe aussi des saignements qui apparaissent pendant la grossesse et qui s’apparentent aux règles, mais dont l’aspect est différent du sang proprement dit. En voyant un écoulement marron qui ne dure qu’une ou deux jours au lieu d’avoir vos règles, vous pouvez conclure que vous êtes enceinte. En effet, ces écoulements sont appelés « les règles anniversaires ». En plus de sa durée moindre, sa quantité est aussi très limitée.

La modification du corps

Une femme enceinte change intérieurement et physiquement. La grossesse affecte tout autant son physique que son moral. Le fait de porter un bébé constitue instinctivement une grande responsabilité. Le temps de s’adapter à la présence de son bébé dans son ventre, la femme livre bon nombre de combats envers elle-même.

Le symptôme de grossesse au niveau physique qu’elle pourra ressentir constituera le développement de ses seins. Lorsque vous êtes enceinte, vos seins se gonflent un peu plus que la normale et seront plus lourds. Cette modification est due au développement des glandes mammaires. Dès la première semaine de grossesse, votre corps se prépare pour permettre à votre enfant de survivre. L’évolution des glandes mammaires vous permettra de produire et conserver suffisamment de lait. De cette manière, votre petit être comptera sur vous pour se nourrir pour pendant au moins 6 mois après l’accouchement.

En plus de la lourdeur de vos seins, vous constaterez aussi que vos mamelons deviendront plus foncés. Ils ne retrouveront leurs couleurs normales que quelques semaines après l’accouchement. Cette situation résulte de l’augmentation de la quantité des hormones comme la progestérone et l’œstrogène à partir du moment où l’embryon se développe dans votre utérus.

Au niveau du corps, il y aura aussi cette envie permanente d’uriner pendant la grossesse. Bien que ce symptôme ne figure pas parmi les premiers signes de grossesse, il est important de le signaler. Les femmes dont les règles n’arrivent que quelques fois par an ne dispose de signes apparents de la grossesse que ces modifications externes. Ce signe lui permettra de s’assurer que son utérus appuie sa vessie et par conséquent, sa grossesse a eu lieu il y a quelques semaines.

Le changement des émotions

La saute d’humeur caractérise une femme enceinte. Ces sensibilités constituent des phénomènes tout à fait normaux surtout au début de la grossesse. En effet, bien que vous ne soyez pas encore au courant de votre état, le taux de vos hormones, notamment l’œstrogène augmente considérablement. En conséquence, vos neurotransmetteurs, responsables de vos humeurs, sont stimulés en permanence. Vous pouvez être très heureuse, angoissée, triste ou plus encore selon la quantité d’hormone secrétée par vos glandes.

En plus des sautes d’humeur, la fatigue prolongée constitue aussi un signe précoce de la grossesse. Le corps de la femme fait face à bon nombre de changements pendant la première période de sa grossesse. En guise de réponses à ces changements brusques, la femme se sent constamment fatiguée jusqu’à ce qu’elle s’habitue à porter son enfant en elle. Aussi, cette fatigue affecte son état de santé, son humeur et sa routine quotidienne en général.

Toujours dus à la sécrétion d’hormones en grande quantité, certains atouts de la femme enceinte se développent. À cause de la sécrétion en grande quantité de l’hormone chorionique humaine ou HCG, votre odorat peut se sur-développer à partir du moment où vous êtes enceinte. Vous serez en mesure de sentir n’importe quelle odeur se trouvant à des dizaines de mètres. Vivant dans un monde où l’air pollué règne, les odeurs qui vous entourent risquent de vous déplaire et vous irriter. Rassurez-vous, cette situation sera passagère.

Le résultat d’un test de grossesse

À défaut de signe apparent de grossesse ; ou lorsqu’il est encore trop tôt pour juger la situation, la meilleure solution consiste à utiliser un test de grossesse. Plusieurs moyens sont à votre disposition pour vous en assurer. Parmi les solutions proposées, le test par prise de sang est fiable à 100 %. Cependant, vous aurez besoin de temps, mais aussi de l’argent pour l’effectuer. Des techniques plus simples par des tests de grossesse urinaires restent les plus utilisés. Le résultat sera fiable à 99 % si vous savez l’utiliser.

Par rapport au test de grossesse urinaire, le moment et la manière de l’utiliser sont bien inscrits sur l’emballage. Les instructions changent d’un test à un autre. Pour obtenir un résultat plus sûr, vous devez les respecter à la lettre. En général, le test urinaire s’effectue à jeun. L’urine le matin est plus concentrée. En choisissant d’effectuer un test trois avant le premier jour de vos règles, vous obtiendrez un résultat plus ou moins fiable. Afin de s’assurer de votre état de grossesse, effectuez plusieurs tests urinaires.

Les tests de grossesse, salivaire ou urinaire, présentent des risques de fausses réponses. Bien que la situation n’arrive que rarement, un défaut de conservation, d’utilisation ou bien d’autre situation peut conduire à ce type de réponse. Le fait d’effectuer un test trop tôt peut vous empêcher de connaitre votre état exact.

Le mode d’alimentation

Les premiers signes de la grossesse concernent aussi l’alimentation de la femme. À cause de la nausée, la majeure partie des femmes perd l’appétit. La nausée peut résulter de l’hypersensibilité de l’odorat ou encore des changements hormonaux. Bien qu’elles n’occupent qu’une petite partie des statistiques, certaines femmes gagnent en appétit pendant leur début de grossesse. Cela ne veut pas dire qu’une femme qui perd son appétit est forcément enceinte. Consulter un médecin ou effectuer un test peut toujours aider à confirmer votre état.

L’envie de quelque chose en particulier caractérise aussi femme enceinte. Bien qu’elle ne prend pas forcément conscience de son état, la modification apportée au corps de la femme enceinte exige certains éléments trouvés dans des aliments. À titre d’exemple, si vous avez souvent envie d’aliments salés, il est probable que votre corps se déshydrate souvent et par conséquent le sel aide votre corps à retenir l’eau. Si vous êtes stressé cependant, les études montrent que la consommation de nourriture croquante vous aide à vous détendre.