Le stérilet aussi comme le dispositif intra-utérin(DIU) est le deuxième moyen de contraception, utilisé par les française après la pilule. Au début de son introduction, il était majoritairement adopté par les mères de familles nombreuses. De nos jours, il a trouvé sa place dans la vie de toutes les femmes.

Le port du stérilet est non seulement efficace mais il est actif sur une longue durée, soit une période de 5ans pour la méthode hormonale et allant jusqu’à dix ans pour le stérilet au cuivre.

Stérilet au cuivre et stérilet hormonal

Deux types de stérilets sont présents sur le marché français, le stérilet au cuivre et le stérilet hormonal (lévonorgestrel). La pose du stérilet se fait par votre gynécologue ou médecin généraliste.

Stérilet au cuivre

En forme de T, un fil de cuivre s’enroule autours de la tige verticale. Il a pour but de libérer des oxydes afin de prévenir la fécondation. En effet, ces oxydes empêchent les spermatozoïdes d’accéder à l’ovule. D’autant plus que cette méthode classique est comparable à la contraception d’urgence. Il prévient la grossesse en l’absence de toute contraception jusqu’à 5 jours après le rapport sexuel.

Stérilet hormonal

Il libère les hormones progestatives dans la cavité utérine. Les spermatozoïdes ne peuvent pas accéder l’ovule car ce dispositif permet l’épaississement des secrétions du col. Dans un deuxième temps, ce sterilet diminue l’intensité de vos règles, elles seront moins abondantes et plus courtes.

Prise en charge du stérilet

Ce dispositif, en vente en pharmacie, est pris en charge à 65% par l’assurance maladie. Toutefois, les prix varient, comptez environ 30 euros pour le stérilet au cuivre et 125 euros pour la méthode hormonale. Pour éviter toute dépense onéreuse, de nombreuses mutuelles proposent la prise en charge de votre contraception, qu’elle que soit la méthode, à un meilleur taux de remboursement.