C’est une toute première. Kayl Sukel, spécialistes des neurosciences, s’est masturbée dans une machine IRM. La science détient aujourd’hui des images du cerveau de la femme en plein orgasme. Kayl Sukel a d’ailleurs écrit un livre ‘Dirty Minds : How our brains influence love, sex and relationships’. Ce livre fait une association entre le désir sexuel et l’esprit.

Spray de phéromones

Le spray de phéromones aurait un effet sur l’attirance sexuelle. Bien qu’il n’y ait pas de preuve concrète, les utilisateurs y croient et se disent satisfaits.

Ocytocine

Outre le fait que l’ocytocine aide à se débarrasser de la timidité, elle serait un plus pour la sexualité.  Pour profiter d’une bonne dose d’ocytacine, un massage, un calin ou même un orgasme fera l’affaire.

Cœur brisé

À la grande déception de certains, il n’y a aucun médicament pour les cœurs brisés. Un vaccin risquerait de détériorer certaines parties du corps.