post-title 5 faits surprenants sur l’orgasme 2020-10-05 13:30:00 yes no Posted by

5 faits surprenants sur l’orgasme

Il existe des faits intéressants sur l’orgasme féminin qui sont encore inconnus de la plupart des gens. C’est pourquoi nous avons répertorié certaines de ces curiosités sur les orgasmes féminins, consultez-les.

1 – L’orgasme s’améliore avec l’âge

Au fil des ans, la femme devient plus expérimentée et la qualité des orgasmes s’améliore également. La connaissance de son propre corps joue un rôle fondamental dans l’orgasme. Après tout, savoir comment trouver le point G est crucial pour atteindre un orgasme et aider l’homme à faire en sorte que la femme en ait un.

Par conséquent, même si la libido peut diminuer un peu avec le temps, la femme se connaît mieux et sait si elle peut se donner plus de plaisir. Accroissez vos expériences en termes de sexualité, tout en consolidant votre relation, et vous obtiendrez un orgasme de qualité à atteindre le ciel un de ces jours. Rassurez-vous, vous jouirez ensemble des bienfaits de la sensation et du plaisir orgasmique.

2 – La femme atteint l’orgasme plus rapidement avec la masturbation

Des recherches récentes ont montré que les femmes prennent en moyenne quatre minutes pour atteindre l’orgasme par masturbation, alors qu’elles mettent entre dix et vingt minutes pour l’atteindre par pénétratration.

L’enquête a également révélé que 75% des femmes admettent qu’elles ont besoin de stimuli au niveau du clitoris pour avoir un orgasme, car elles ne peuvent pas avoir d’orgasmes par simple pénétration. C’est à la fois logique et étonnant, mais la sensation de doigté donne plus de plaisir que celle d’une pénétration du sexe d’un homme. Ainsi, si le désir lui passe par la tête de sentir un doigt à la place du pénis, le mieux serait de s’exécuter rapidement. Ce geste aura un effet stimulateur très intense qui lui fera atteindre l’orgasme rapidement, tout en vous en laissant découvrir d’autres faces cachées de la sexualité.

3 – L’utilisation d’un préservatif n’affecte pas la qualité des orgasmes

Selon une étude de l’université de l’Indiana aux États-Unis, la qualité des orgasmes féminins n’a aucun rapport avec l’utilisation ou non du préservatif. En d’autres termes, il est possible d’avoir des orgasmes même lorsque la pénétration se produit avec l’utilisation de préservatifs, ce qui élimine cette excuse pour ne pas se protéger.

Le préservatif, contrairement à ce que l’on pense, aide les couples à maintenir la pénétration plus longtemps, après tout l’homme n’a pas à se soucier d’interrompre rapidement le coït pour ne pas éjaculer à l’intérieur de la femme. De cette façon, la femme peut même avoir plus de chances d’avoir un orgasme, car elle est stimulée plus longtemps. Voilà autre chose à ajouter parmi les bienfaits de l’usage de préservatifs.

4 – La qualité de l’orgasme peut être influencée par l’estime de soi des femmes

Si une femme a honte de ses parties intimes, cela peut affecter directement la qualité et la fréquence des orgasmes. En effet, chaque vagin a une apparence différente et les femmes qui considèrent leur vagin comme « laid » peuvent en souffrir.

Si une femme n’a pas de problèmes de santé génitale ni de difformités, elle n’a aucune raison de penser que son vagin est moins attrayant que celui d’une autre femme. Si elle se porte bien pour votre plaisir et que vous ne ressentez aucune douleur, il n’y a aucune raison de vous torturer avec des pensées négatives. Faites l’amour avec votre partenaire et renforcez votre relation, laissez crier votre désir ; donnez lui la sensation d’être l’objet de vos désirs les plus fous, et soyez heureux.

5 – Les orgasmes peuvent atténuer la douleur

L’atteinte de l’orgasme présente des bienfaits très intéressants. En effet, l’ocytocine, une hormone considérée comme l’hormone de l’amour, a ses niveaux élevés jusqu’à 40 après l’orgasme. Comme l’ocytocine favorise le bien-être, un sentiment de détente et même l’union entre les personnes, il ne fait aucun doute que c’est une raison forte de ne pas économiser sur le plaisir. Cette hormone, pendant l’orgasme, aide à soulager la tension et la douleur et il y a des rumeurs selon lesquelles le simple fait de penser au sexe peut aider à cet égard. Le simple désir, la moindre envie de se faire aimer ainsi rapporte beaucoup sur votre santé.

Outre l’ocytocine, la libération d’endorphines pendant l’activité sexuelle contribue également à réduire la douleur. En effet, les endorphines et l’ocytocine sont des hormones responsables du contrôle de la douleur. Donc en plus de donner une sensation intense de plaisir, le sexe a un effet stabilisateur pour la santé. Alors si vous pensez à donner cette vieille excuse de mal de tête pour échapper au sexe avec votre partenaire, réfléchissez bien, car il sait peut-être que l’orgasme aide à soulager la douleur. Pensez à tous les bienfaits que le taux excessif de sexualité aura sur votre relation, ainsi que votre santé. En plus, la sensation orgasmique n’est-elle pas la enième plus grande merveille du monde ?