Tout comme la vie, le sexe ne cesse d’évoluer. Il n’est donc plus étonnant de découvrir de nouvelles positions ou techniques pour se faire plaisir et faire l’amour. Depuis les années 80, la tendance dite slow a commencé à prendre de l’ampleur. Aujourd’hui, cette tendance s’adapte également au sexe. Il s’agit d’une nouvelle manière de prendre son pied et d’atteindre l’orgasme, mais cette fois-ci en prenant tout son temps. Cette conception innovante consiste principalement à apprendre à attendre et à explorer toutes ses envies, avant de passer à la pénétration. Selon certaines études, plus c’est lent, plus c’est bon. Vous souhaitez essayer la tendance slow sex mais ne savez pas en quoi elle consiste exactement ? Voici quelques informations qui pourront vous aider à mieux comprendre ce nouveau concept et à découvrir toutes ses facettes.

Se donner du temps pour prendre son pied

La nouvelle tendance du slow sex consiste principalement à ralentir la cadence durant l’acte sexuel. Entre le travail, les courses et toutes les activités à faire dans la journée, vous êtes obligé de courir et d’aller vite pour avoir le temps de tout faire. La routine s’installe et vous n’avez plus le temps de vous faire plaisir. Pour remédier à ce problème, le mouvement slow vous invite à ralentir. C’est-à-dire à vous concentrer sur le moment présent, à oublier les occupations qui vous attendent pendant quelques heures. Le slow sex consiste principalement à prendre votre temps, à savourer chaque moment que vous allez passer et à ne surtout pas aller directement à la pénétration. Si en général, un rapport sexuel a pour principal but de provoquer rapidement l’orgasme, la tendance slow sexe vous invite à faire durer le plaisir. Cela vous évitera de penser comment faire jouir votre partenaire, ou dans quelle position atteindre cet objectif. Votre énergie se focalisera sur l’essentiel qui n’est nul autre que de savourer chaque moment.

Concrètement, la tendance slow sex consiste à ne pas aller directement au but de la sexualité conventionnelle qu’est l’orgasme. Il s’agit avant d’explorer les chemins de traverse. Vous pourrez notamment prendre le temps de caresser le corps, de masser ou simplement vous regarder dans les yeux. Cette nouvelle tendance vous permettra également de vous concentrer entièrement sur ce que vous êtes en train de faire et oublier les tâches qu’il vous reste à faire pour les heures à venir. En d’autres termes, évitez le plus longtemps possible de provoquer l’orgasme et allongez le temps des préliminaires par tous les moyens possibles.

Focaliser le plaisir et non l’orgasme

En général, le but ultime de l’acte sexuel est d’atteindre l’orgasme, que ce soit pour l’homme ou pour la femme. Toutefois, si cette action se fait un peu trop rapidement, peu de femmes peuvent atteindre l’orgasme. En prenant le temps, vous mettez les chances de votre côté pour que chacun y trouve du plaisir et connaisse l’extase. Comment faire ? Le principe fondamental du slow sexe, c’est de choisir la lenteur. Vous pourrez commencer par vous dire des cochonneries pour faire monter la température. Vous pourrez également passer des heures à vous embrasser sans vous toucher les parties du corps pour augmenter le plaisir. Il vous est également possible de préparer des scènes comme dans les films pornographiques. Cela vous permettra à la fois de vous désirer davantage et de renforcer l’amour qu’il y a entre vous. Plus l’attente est longue, plus la pénétration sera différente. Toutes les idées sont les bienvenues. Cette approche du sexe vous offre l’occasion d’apprécier le voyage que vous allez faire ensemble et pas seulement la destination finale qui dans les actes rapides n’est généralement connue que par les hommes.

Privilégier les préliminaires

Pour pratiquer correctement le slow sexe et améliorer ainsi votre vie sexuelle, il est important de comprendre que les positions slow sex n’existent pas. Il ne s’agit pas d’une nouvelle position dans le kamasutra. Il s’agit d’une technique visant à vous aider à apprécier davantage les plaisirs charnels en privilégiant les préliminaires et en laissant de côté la précipitation à la pénétration. Les possibilités de prendre votre pied sont donc infimes. Vous pourrez organiser une soirée romantique en allumant des bougies ou en mettant de la musique. Vous pourrez également préparer de la mousse au chocolat que vous allez verser sur le corps de votre partenaire. L’inspiration dépend entièrement de vos envies et les désirs de votre partenaire. Vous seul connaissez les goûts sexuels de votre compagnon. Le plus important est de vous assurer que vous ne passerez pas directement à l’acte. Si nécessaire, faites des pauses en parlant de vos fantasmes les plus secrets. Touchez-vous, caressez-vous, arrêtez et recommencez. Peu importe le temps que cela va prendre, le plus important est de rallonger le plus longtemps possibles les préliminaires.

Instaurer une ambiance de détente

Pour éviter que quelqu’un ne vous dérange et que vous puissiez profiter de chaque instant, éteignez vos téléphones, confiez vos enfants à vos proches… Vous devrez être sûr que vous avez tout le temps nécessaire pour vous découvrir et prendre du plaisir dans ce que vous faites. Pour pouvoir ralentir la cadence et être présente durant la relation sexuelle, vous devez vous assurer que vous serez seuls et que personne ne viendra sonner à votre porte. Vous devrez également mettre en tête que la pénétration ne doit se faire que lorsque vous ne pourrez plus vous retenir. La relation sexuelle au ralenti nécessite une véritable force de l’esprit pour que vous puissiez atteindre le septième ciel ensemble. Il est toutefois important de noter que la tendance slow sexe n’est pas une manière de faire lentement l’amour. Vous pouvez être sauvage sans pour autant aller directement à la pénétration. Vous pourrez notamment vous griffer le dos si cela vous convient. Le but n’est pas d’aller doucement mais de prendre votre temps pour apprécier chaque instant. Vous pourrez varier les rythmes si vous n’êtes pas un adepte de la lenteur.

Remettre la sensualité dans la sexualité

Compte tenu des nombreuses activités à faire dans la journée, la plupart des gens ne prennent plus le temps de faire l’amour comme il se doit. Ils ne font que baiser. Pour instaurer cette sensualité dans l’acte sexuel, la tendance slow sexe vous invite à prendre le temps d’explorer votre corps et celui de votre partenaire. Elle vous offre l’occasion de découvrir la véritable facette du sexe qui est avant tout basé sur le plaisir. Le slow sexe c’est redécouvrir les vrais plaisirs de l’amour. Il vous permet de créer de nouveaux rituels et de vous éloigner de la routine au lit. Il a pour but de vous aider à nourrir votre relation et renforcer votre couple. Pour éviter le côté mécanique de la relation sexuelle et se redécouvrir chaque jour, le slow sexe permet de vous rappeler vos émotions oubliées, les raisons pour lesquelles vous vous êtes mis ensemble. Bref, si le slow sexe vous recommande de vous occuper davantage des envies de votre corps que la pénétration et l’orgasme, c’est pour vous aider à apprécier la passion des premiers temps et les embellir encore plus. Il vous permet de vous sentir bien et vous évite à mettre la pression sur votre performance au lit ou vos nombreuses inquiétudes sur vos prouesses sexuelles.