La virginité se caractérise par la présence de l’hymen intact, une membrane se trouvant à l’entrée du vagin. Chez les filles ou femmes vierges, la perte de la virginité se manifeste par la perte de sang lors du premier rapport sexuel. Il semble toujours être un tabou dont les parents, les enseignants, et même les médecins ne sont pas tout à fait à l’aise pour en parler.

Une croyance infondée sur le sexe et la virginité

Une grande partie de cette difficulté à aborder la question est un vestige de la vieille croyance selon laquelle le sexe est immoral, un concept qui ne pourrait pas être plus erroné. En plus d’être une manifestation de l’amour et d’être responsable du maintien de la race humaine en vie, de nombreuses recherches ont déjà démontré l’importance du sexe dans les domaines les plus divers de la vie. L’humour, la disposition, et même la santé ne sont que quelques-uns des domaines qui peuvent être améliorés par le sexe. Pour mettre fin aux doutes, nous avons répondu à cinq questions courantes sur la virginité.

1 – Mon corps va-t-il changer après la première fois ?

Certains mythes sont répandus à ce sujet, mais la vérité est que rien ne change dans le corps après la perte de la virginité. Selon une sexologue, « à l’adolescence, le corps change, avec ou sans relation sexuelle. Cela concerne les hormones : à cette époque, les filles et les garçons subissent des changements hormonaux importants, qui transformeront le corps de l’enfance en un corps d’adulte. En d’autres termes, c’est un mythe que le cul va tomber et se ramollir à cause du sexe après la première baise. N’importe quoi ! »

2 – Est-il nécessaire d’aller chez le gynécologue avant la première fois ?

Un rendez-vous avec un gynécologue de confiance est recommandé au moins une fois par an pour les filles qui ont déjà leurs règles. Cela vaut également pour les personnes encore vierges, car cela permet au médecin de suivre l’évolution du corps et d’aller, lentement, éclaircir les éventuels doutes sur le sexe. Par conséquent, le fait d’aller chez le gynécologue avant la première fois n’aura aucune incidence, mais il est important de dissiper les doutes et d’être informé des méthodes de prévention de la grossesse et des maladies sexuellement transmissibles.

3 – Vais-je ressentir de la douleur ?

On ne peut pas dire si ça va faire mal ou pas, si surtout si cela doit vous empêcher d’avoir du plaisir. Chaque personne est unique. Tout d’abord, assurez-vous que c’est le bon moment pour perdre votre virginité. La plupart des femmes ressentent la douleur parce qu’elles ne se sont pas préparées psychologiquement et émotionnellement pour la première fois. Être avec quelqu’un de spécial pour vous peut vous aider à vous sentir plus détendu, et donc les chances de ressentir la douleur seront plus faibles. De plus, l’excitation du moment contribue également à réduire la gêne, car elle lubrifie la région vaginale et favorise la pénétration. Si cela fait mal, n’ayez pas peur, car cela est considéré comme normal dans les premières relations. La bonne nouvelle est que pour presque toutes les femmes, la douleur disparaît après la deuxième ou la troisième relation.

4 – Puis-je tomber enceinte dès le premier rapport sexuel ?

Le risque de tomber enceinte existe bel et bien. Souvent, même si la pénétration complète n’a pas lieu, ce risque existe et il est donc essentiel d’utiliser le préservatif dès la première fois. Même le liquide lubrifiant qui sort du pénis au début de la relation peut contenir des spermatozoïdes. Oui, il y a (le risque), même si la pénétration ne se fait pas complètement ! Ce liquide séminal qui sort du pénis, avant même qu’il n’éjacule, peut déjà contenir des spermatozoïdes. Ainsi, le contact du pénis avec l’entrée du vagin peut, entraîner un risque de grossesse.

5 – Quel est le bon moment ?

La première fois est un moment très spécial et important, surtout pour les femmes. Cela signifie que c’est à vous – et à vous seul – de décider du meilleur moment pour le laisser se produire. Céder à la pression de votre petit ami ou le faire simplement parce que tous vos amis l’ont fait n’est pas une bonne option. Choisissez une personne très spéciale pour le moment : l’idéal est que vous l’aimiez vraiment et que vous soyez en sécurité avec elle. Respectez votre temps et, lorsque vous pensez que le moment est venu, prenez les précautions nécessaires pour éviter une grossesse et le risque de maladies sexuellement transmissibles. De cette façon, la perte de la virginité a tout pour être inoubliable.