On en entend souvent parler sans vraiment savoir ce que c’est. Le point G ou point de Gräfenberg a la réputation de procurer un orgasme à une femme de façon systématique, il a été appelé ainsi en hommage au gynécologue allemand Ernest Gräfenberg qui l’a découvert en 1940. Le point G est une zone qui se trouve à dans la paroi vaginale, à quelques centimètres de l’entrée du vagin. Ce point de forme bulbeuse mesure approximativement un centimètre de diamètre et il a la particularité d’être extrêmement érogène. Dans cet article, on vous présente comment trouver le point G et différentes positions sexuelles pour le stimuler afin d’atteindre le paroxysme de votre plaisir.

Maximiser son plaisir grâce au point G

Pour un grand nombre de gens, le point G est la clé d’un plaisir sexuel intense. En effet, chez les femmes, la stimulation du point de Gräfenberg procurerait un orgasme à coup sûr et en plus les orgasmes dus à la stimulation de cette zone serait plus intense. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les femmes. Pour certaines, le point G est une zone érogène comme d’autre, il est donc nécessaire pour ces personnes de stimuler différentes zones en plus du point G pour avoir du plaisir. Pour savoir si la stimulation de votre point G produit chez vous des réactions particulières la solution est de trouver l’emplacement de ce point et de le stimuler pour voir s’il y a une réaction. Il existe de nombreux moyen de stimuler le point G, le plus facile est de le caresser avec les doigts. Mais il est aussi possible d’exciter le point de Gräfenberg grâce à des sex-toys ou en faisant l’amour.

Comment trouver le point G ?

Plus haut, il est mentionné que le point G se situe à quelques centimètres de l’entrée du vagin. Il est facile de le trouver par vous-même. Pour l’identifier, il est recommandé de s’allonger sur le dos, une fois que vous avez atteint un bon seul d’excitation, il suffit de d’insérer vos doigts (les vôtres ou ceux de votre partenaire selon la situation et vos préférences) à l’intérieur de votre vagin, la paume diriger vers le haut et de caresser la partie supérieure de la paroi vaginale. Vous devriez ressentir une petite protubérance sur la paroi.

Que faire si je ne trouve pas mon point G

Si vous ne ressentez aucune réaction pendant la stimulation de ce point, ce n’est pas grave, toutes les femmes ne sont pas sensibles au point G et caresser cette zone ne provoquera rien en particulier. Si vous pensez par contre ne pas avoir trouvé où se situe votre point G, vous pouvez essayer les différents moyens de stimulation (vibromasseur, pénétration vaginale).

Les positions qui stimulent le point G

Il existe de nombreuses positions sexuelles qui peuvent stimuler le point G comme l’équerre, pour pratiquer cette position la femme doit s’allonger au bord du lit, d’une table ou d’un canapé en laissant son bassin dépasser du bord du lit. Son partenaire lui tient les hanches en la pénétrant. La femme ramène ses genoux vers elle en laissant ses jambes écartées, elle peut aussi mettre ses jambes sur l’épaule de son partenaire ou les serrer autour de sa taille. Cette position permet une pénétration profonde et apporte un plaisir décuplé à la femme, car le pénis de l’homme est dans l’axe de sa vulve. Il y a aussi la position du capitaine de navire, ou la femme est allongée sur le dos avec les jambes levées verticalement. L’homme lui tient les jambes par les chevilles tout en la pénétrant. Cette position élève légèrement le pelvis ce qui permet d’atteindre plus facilement le point G. En plus, le mouvement des hanches de la femme de gauche à droite permet de trouver la zone plus rapidement. La position de la chaise longue est aussi une position idéale à la stimulation du point G. La femme s’allonge sur le dos avec un oreiller sous ses reins pour relever son pelvis, elle pose ses jambes sur les épaules de l’homme qui se met à genoux face à elle. Cette position permet au pénis de stimuler directement la partie supérieure de la paroi du vagin où se situe le point G et la femme peut être au contrôle des mouvements et avoir une position confortable en même temps. Et enfin la position de la chaise à bascule, dans cette position l’homme se pose sur le lit avec les jambes tendues. La femme se met sur lui à califourchon en tendant ses jambes vers l’avant. Le couple se prend ensuite les mains et commence à s’allonger vers l’arrière. Comme l’indique son nom, cette position reproduit le mouvement de la chaise à bascule. Les deux partenaires montent chacun leur tour ce qui stimule la partie supérieure du vagin et le point G.