Les relations sexuelles entre homme étaient anormales et pas bonnes pour l’Inde… Même si ce n’est pas naturel.

Pendant son interview lors de la conférence nationale sur le sida à New Delhi, M. Azad a tenu des propos choquants envers la communauté homosexuelle. Il est évident que la tolérance doit être le principal facteur qui fait de nous des personnes « normaux ».

Ainsi, le ministre a présenté des excuses officielles envers la nation et la communauté gay en soulignant que ses propos ont été déformés.

Le choc pour la communauté gay

Ayant déclenché les foudres des mouvements indiens de défense des droits des homosexuels, M. Azad, ne s’est vu accordé aucune chance et a préféré ne pas revenir sur les faits pour ne pas créer une polémique. Par ailleurs, Anjali Gopalan, , responsable de la lutte contre le sida pour l’ONG, s’est dite horrifiée de attitude et les propos de ce ministre.

L’inde sous les feux des projecteurs

Sous les feux des projecteurs, l’Inde se fera-t-elle pointer du doigt malgré le fabuleux trésor découvert dans le temple du Kerala ? Aujourd’hui on a du mal à accepter ce qu’on qualifie de « hors-normes », mais qu’en est-il des propose du ministre indien de la Santé ?