Les accessoires indispensables pour pratiquer le shibari

Le shibari permet à un couple de jouir de nouvelles sensations durant leur ébat. Il s’agit d’un mot japonais qui signifie attaché ou lié. La personne entièrement nue est attachée et suspendue à l’aide d’une corde. Le shibari est défini comme un art martial et peut être érotique ou pas selon la manière dont on le pratique. Il requiert l’utilisation de quelques accessoires. Découvrez ci-après les nécessaires à avoir pour tenter cette expérience.

Qu’est-ce qu’on entend par shibari ?

Certes, le shibari peut s’avérer étrange : comment une personne peut-elle aimer être attachée et suspendue ? Toutefois, sachez que s’il est pratiqué correctement, le shibari peut procurer une énorme sensation de plaisir. C’est une pratique sexuelle pour laquelle la douleur et la répression apportent de l’excitation. Pendant la séance, le couple se respecte beaucoup, un vrai échange et un vrai lien bilatéral se créent entre eux. Le partenaire qui attache doit être attentif à chaque mouvement de la personne attachée. En effet, c’est à cette dernière de décider si elle veut continuer ou pas. Si elle dit stop, la pratique s’arrête immédiatement et est suivie d’une discussion.

Avant de s’y lancer, la personne attachée doit expliquer à son partenaire les limites à ne pas franchir, c’est-à-dire ce qu’elle désire et ce qu’elle ne supporte pas. Durant la session, le partenaire ne doit jamais partir en laissant seul l’attaché. Cette pratique requiert une grande confiance, car l’attaché abandonne entièrement son corps à son partenaire.

Quels sont les matériaux nécessaires pour pratiquer le shibari ?

La corde représente le principal outil pour pratiquer le shibari. Celle-ci ne doit être ni trop courte, ni trop longue. Une corde de 8 mètres environ est parfaite. Si vous avez choisi une petite corde alors que les nœuds que vous souhaitez faire sont un peu grands, vous pouvez assembler deux cordes. Leur diamètre doit être de 8 mm. Les cordes peuvent être issues de différentes matières telles que le jute, le chanvre qui sont fabriquées en Asie avant d’arriver en France. Veuillez seulement utiliser des cordes neuves en bon état. Il est important aussi de bien choisir l’équipement de suspension pour assurer le confort de la personne attachée pendant la pratique de shibari. Une coupe corde ou une paire de ciseaux sont aussi nécessaires pour la détacher en cas d’urgence, par exemple s’il y a une crise d’angoisse, etc.

Pour éviter toute sorte de contamination de maladies lors de la pratique du shibari, il est important de bien préparer la corde. Pour cela, faites bouillir la corde dans de l’eau. Puis, mettez-la en suspension pour la faire sécher rapidement. Ensuite, graissez la corde à l’aide d’un chiffon huilé. Enfin, frottez la corde pour la nettoyer correctement.

Comment attacher la personne lors du shibari ?

Tout d’abord, avant la session de shibari, il est important de demander à la personne qui va être attachée si elle a des zones douloureuses par exemple un tatouage récent. Toutes ces parties sont à éviter. Durant la pratique, il faut assurer que la corde ne se serre pas trop fort et ne passe pas sur des zones ou des nerfs sensibles. Évitez aussi de lier le cou, le sternum et toutes les articulations. Veuillez assurer que l’attaché peut respirer librement. Si la personne veut être attachée dans des situations non physiologiques, par exemple les mains fixées au dos, vérifiez bien que la position choisie n’est pas trop douloureuse.