L’ouverture de l’école du sexe était prévue pour mi-décembre 2011 à Vienne.  Cette première aurait contribuer à de grands changements.  Les cours offerts comptaient enseigner les techniques de caresses et les positions sexuelles.  Au programme, 5 cours sur 200 heures.  Toutefois, tout ceci n’était qu’un canular.  Le but était de faire ressortir à quel point le système de retraites du pays était vulnérables.

La politique et l’école du sexe

Un site internet professionnel, une vidéo de présentation éveillant les sens et une attachée de presse…Ce projet ne verra jamais le jour.  Un groupe de jeunes industriels, « The Birdbase », sont les auteurs de ce canular.  Parce que les politiques n’avancent aucune solution pour les retraites, ces jeunes ont misé sur plus d’enfants.  Autrement dit, plus de sexe signifie avoir plus d’enfants.  Ils soulignent qu’il est grand temps que la politique se démarque de l’école du sexe.  Elle ne doit plus faire du bruit si elle ne compte pas passer à l’action.