Le concept de genre est fondé sur l’idée que le sexe n’est pas, qu’affaire de biologie, autrement dit qu’il existe une construction sociale et culturelle des différences entre les sexes. Contrairement au sexe, le genre n’est donc pas une variable, mais un système. Dans cet article, vous allez découvrir ce que sont vraiment le genre et le sexe, leurs caractéristiques et l’orientation sexuelle.

Qu’entendons-nous par « sexe » et par « genre » ?

Il est parfois difficile de comprendre exactement ce que l’on entend par le terme « genre » et comment ce terme se différencie de celui de « sexe » qui lui est étroitement lié. Le mot sexe se réfère davantage aux caractéristiques biologiques et physiologiques qui différencient les hommes des femmes. Le mot genre sert à évoquer les rôles qui sont déterminés socialement, les comportements, les activités et les attributs qu’une société considère comme appropriés pour les hommes et les femmes. En d’autres termes, les hommes et les femmes sont deux catégories de sexes, tandis que des concepts masculins et féminins correspondent à des catégories de genre. Les aspects de sexe ne changent pas beaucoup d’une société humaine à une autre, tandis que les aspects de genre varient beaucoup.

Genre et sexe : quelques éclaircissements

Le concept de genre utilisé pour nommer la différence des sexes nous vient de l’anglais. Les auteurs ou autrices anglophones utilisent « gender » parce que « sex » en anglais renvoie beaucoup plus strictement qu’en français à une définition biologique du masculin et du féminin. Gender renvoie à la dimension culturelle de la sexuation du monde à laquelle correspondent les termes français de masculin et féminin. Le terme genre renverrait donc plus directement à cet ensemble de règles implicites et explicites régissant les relations femmes/hommes et leur attribuant des travaux, des valeurs, des responsabilités et des obligations distinctes. Ces règles s’appliquent à trois niveaux, le substrat culturel, normes et valeurs de la société, les institutions, famille, système éducatif et de l’emploi et les processus de socialisation, notamment au sein de la famille. Par opposition, le sexe renverrait aux caractéristiques strictement biologiques qui distinguent les femmes et les hommes. 

Cette distinction entre sexe et genre émerge à la fin des années 60 chez les féministes anglo-saxonnes et recouvre une évolution majeure de la pensée. La distinction sexe/genre visait donc à mettre en question la réalité de la puissance explicative du sexe biologique, du lien, jusque-là considéré comme évident et inéluctable, entre les différences biologiques et les différences psychologiques et sociales, 

Les caractéristiques sexuelles 

Voici quelques exemples de ces caractéristiques sexuelles :

– Les femmes peuvent avoir leurs menstruations, et tel n’est pas le cas pour les hommes.
– Les hommes ont des testicules et les femmes n’ont en pas.
– Les femmes développent des seins et peuvent normalement allaiter.
– D’une façon générale, les hommes ont de plus gros os que les femmes.

Voici quelques exemples de caractéristiques de genre :

– Aux Etats-Unis et dans la plupart des autres pays, les femmes gagnent sensiblement moins que les hommes pour un travail similaire.
– Au Vietnam, beaucoup plus d’hommes que de femmes fument, l’habitude de fumer n’étant traditionnellement pas considérée comme convenable pour les femmes
-En Arabie Saoudite, les hommes ont le droit de conduire une automobile et les femmes ne l’ont pas.
-Presque partout, dans le monde, les femmes font plus de travaux ménagers que les hommes.

Orientation sexuelle

L’orientation sexuelle, c’est l’attirance sexuelle ou amoureuse envers des gens du même sexe (homosexuel) ou de l’autre sexe (hétérosexuel). On retrouve aussi une variété d’orientations sexuelles entre les deux, bisexualité, pansexualité, asexualité, hétéroflexibilité/homoflexibilité. L’orientation sexuelle, c’est celle avec laquelle une personne est intimement à l’aise, peu importe son genre ou son sexe. L’identité de genre, c’est un sentiment personnel et intime : chaque personne, au fond d’elle-même, se sent et se considère comme une femme, comme un homme, comme un mélange des deux, ou ni l’un ni l’autre. C’est une façon de se percevoir et de s’identifier, que ça soit en accord ou non avec le sexe assigné à la naissance. L’identité de genre est différente de l’orientation sexuelle. 

L’expression de genre représente la manière dont une personne exprime ouvertement son genre, selon qu’elle se sente un homme, une femme, un mélange des deux ou ni l’un ni l’autre. On peut exprimer son genre à travers son apparence, son habillement, ses comportements, les activités qu’on choisit ou le nom qu’on se donne, par exemple. Les critères de notre société définissent ce qui est considéré comme masculin ou féminin, mais chaque personne peut avoir une perception ou une opinion différente. On pense souvent à tort que le sexe biologique d’une personne est soit mâle, soit femelle. Pourtant, même à ce niveau, il existe des nuances. Certaines personnes naissent avec des organes génitaux différents, à la fois mâles et femelles. Ces personnes sont intersexuées : elles possèdent des caractéristiques génitales appartenant aux deux sexes.