La sexualité des jeunes est très complexe. Elle débute dans une période ou bon nombre de changements, tant au niveau physique et psychique, s’opèrent chez les adolescents. Certes, la découverte de la sexualité et du corps de l’autre se fait de plus en tôt, mais elle comporte de nombreuses lacunes.

Sexualité jeunes : Comment se protéger ?

En tant que jeunes, les pulsions sont beaucoup plus présentes. Les fantasmes, le désir sexuel et la libido est sujet à un besoin pressant de passer à l’acte, signe dérisoire du passage de l’ado à l’adulte.

Pour les moins de 18 ans, les rapports sexuels consentant entre des partenaires du même tranche d’âge sont courants et légitime. Les rapports mineurs /adultes quant à eux restent illégaux.

Sachez que l’acte sexuel demande avant tout une stabilité psychique et physique. Pour les plus téméraires, il convient que vous prenez conscience qu’un rapport protégé, préservatif, pilule de contraception, optimisera vos chances d’acquérir une expérience qualitative.

Il est bon à savoir que la visite chez un gynécologue ne connait pas d’âge ni de sexe. Ce spécialiste est apte à vous renseigner et faire votre suivi. D’autant plus que des centre de santé, planning familiale, prodiguent des conseils et trouvent de solutions concrètes, quel que soit votre âge. Avant de vous lancer pour la première fois, faites un dépistage, parlez-en à votre partenaire. Les dépistages sont gratuits et vous préviennent des risques d’IST et de MST.

Conseils pratiques

Les jeunes sont bien informés sur les pratiques sexuelles, notamment par le biais de la pornographie. La contraception et adolescents font deux, mais renseignez-vous sur les  comportements à risques et l’utilisation des moyens de contraception.