Une contraception hormonale rend l’orgasme plus difficile. C’est le constat d’une étude menée par le Centre de promotion de la santé sexuelle de l’université d’Indiana. Même si les contraceptions hormonales aident à la planification familiale, elles semblent réduire la libido chez les utilisatrices.

Contraception hormonale : les raisons associées à la baisse de libido

Dans un premier temps, les chercheurs ont suivi 3000 femmes, dont la moitié affirmait ne pas se rappeler de prendre leur pilule contraceptive régulièrement, déterminant ainsi un inconvénient à la contraception hormonale. Ensuite, ils se sont tournés vers un groupe de 1000 femmes, toutes sexuellement actives. Parmi, certaines utilisaient une contraception hormonale comme la pilule et d’autres une contraception non hormonale, comme le stérilet, la préservatif et le diaphragme.

L’étude a permis de constater que les femmes utilisant la contraception hormonale n’étaient pas aussi épanouies que celles utilisant une contraception non hormonale. Cette baisse de libido serait associée à une sécheresse vaginale et à des troubles psychologiques entraînés par la contraception hormonale.