En France, les méthodes de contraception commercialisées pour les femmes sont sous diverses formes. En 2005, malgré l’utilisation de la contraception orale, 42% des femmes ont dû recourir au contraceptif d’urgence le jour suivant. Bien qu’en théorie, les méthodes de contraception soient efficaces, lorsqu’il est question de la pratique, c’est tout à fait différent. À l’instar de la pilule, le risque d’oubli rend cette méthode contraceptive moins efficace. Ainsi, 2/3 des femmes finissent par faire un avortement car leur utilisation de la contraception n’est pas correcte.

Contraception adaptée selon le profil

En vue de sensibiliser les femmes de 20 à 35 ans à avoir recours à une méthode de contraception appropriée à leur mode de vie, l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé, en collaboration avec le ministère de la Santé, ont mis en place une affiche, « À chacun sa contraception », dont la diffusion se fait au cinéma et à la télévision.