Lorsque la peau de bébé est irritée au niveau des fesses, bébé souffre d’érythème fessier. C’est la partie qui est en contact avec l’urine ou les selles qui est affectée. Cette affection est également connue comme l’érythème papulo-érosif. Bien qu’elle soit bénigne, l’érythème fessier peut s’aggraver, si des soins appropriés ne sont pas prodigués à bébé.

Symptômes de l’érythème fessier

Principal symptôme : la rougeur du siège, notamment une irritation de la peau au niveau des fesses et la peau qui devient rouge. Pouvant être suintante ou sèche, l’éruption cutanée peut se manifester par la présence ou non de boutons. Les parties qui peuvent être affectées correspondent spécifiquement à celles couvertes par la couche : les cuisses supérieures, le bas de ventre, les fesses, les parties génitales, entre autres. Lorsque la peau s’irrite, bébé a mal. Il se plaint ou pleure sans arrêt.

Traitement l’érythème fessier

Favorisez l’air libre au niveau des fesses. Pour éviter que la couche et les fesses se frottent, ne serrez pas la couche. De plus, changez-la après une heure. Utilisez du liniment oléo-calcaire pour nettoyer bébé et séchez ses fesses. Ne faites l’usage d’aucun produit irritant. Pour assurer la protection de sa peau, vous pouvez en revanche utiliser une crème de gelée d’oxyde de zinc ou de pétrole, mais qui ne contient pas d’alcool, de parfum ou de lanoline. N’oubliez surtout pas de vous laver les mains avant et après avoir changé bébé. Ces gestes préviendront la surinfection.